Rechercher
  • Lola Vienne

Champagne, mes 28 ans au temps du confinement

Il est souvent compliqué de s’entourer pour son anniversaire au temps du confinement. Beaucoup utilisent les réseaux sociaux afin de partager une coupe avec ses amis et sa famille du monde entier. Pour ma part, je préfère passer à une nouvelle ère et vivre une soirée plus intime arrosée de champagne, of course !




Depuis ce matin, je reçois beaucoup d’amour par message et je vous en remercie. Je me rends compte de la chance que j’ai d’être aussi bien entourée, même en période de confinement. Ce n’est qu’à 16h17 que j’ai pu souffler mes bougies. Je suis née en Thaïlande, ce pays dans lequel ma mère vit depuis quelques années. Le décalage horaire impose que je fête mes 28 ans avec ma famille à cette heure-ci car je suis venue au monde à 21h17 (heure de Bangkok). Elle avait tout préparé comme si je me trouvais avec elle. Elle s’est entourée de mon beau père et de Mocha pour cette jolie surprise. Cette merveilleuse attention m’incite à vous rappeler à quel point votre famille est importante et qu’elle sera toujours auprès de vous quoiqu’il arrive. C’est vrai, parfois, les parents semblent trop stricts mais ils ont généralement raison. Ce soir, j’ouvrirai une bonne bouteille de champagne en compagnie de mon ami de longue date.

Depuis le confinement, je réfléchis beaucoup à la vie, la mienne entre autres. En approchant de la trentaine, je me sens à la fois frustrée et impatiente. La frustration me hante depuis plusieurs années car j’avais énormément de projets que je n’ai jamais achevés. Je procrastinais étant persuadée d’avoir du temps alors qu’aujourd’hui, je vois ce dernier filer de plus en plus vite. Depuis plusieurs années, je pensais que trouver l’amour était une étape indispensable vers le bonheur. J’ai gaspillé beaucoup trop de temps dans cette quête et cela m’a énormément épuisée alors que j’avais assez d’énergie à dépenser dans des causes bien plus intéressantes. Même si j’ai pris une année de plus, je suis impatiente de fêter mes trente printemps. Depuis le début de l’isolement, j’ai regagné de la détermination et de l’assurance tout ça en faisant un voyage à travers ma vie. J’ai défait des nœuds qui commençaient à s’installer dans ma tête depuis beaucoup trop longtemps.

On dit souvent qu’à partir de 25 ans, l’énergie décline et ce, de plus en plus au fil du temps. En prenant du recul, j’ai compris que ce n’était qu’un mythe. J’ai retrouvé beaucoup de vitalité en comprenant que je ne pouvais pas tout améliorer à part mon bien-être (un article consacré à ce sujet sera disponible prochainement si cela vous intéresse). Et c’est à ce moment-là que j’ai l’impression de renaître. Ca fait un bien fou de reprendre possession de soi-même et je pense qu’aujourd’hui, c’est la clé du bonheur et de la liberté. J’ai troqué l’importance du regard des autres par celui que j’ai de moi-même. Assumez qui vous êtes et ne soyez pas effrayé(e)s par vos compétences, vos valeurs et votre différence. Je sais qu’à la fin du confinement, j’aurai toute la force pour accomplir mes rêves, même les plus ambitieux. Vous ne serez jamais trop jeunes ou trop vieux pour transformer vos espoirs en réalité. Je vous remercie tous et prenez soin de vous.

22 vues

©2019 by lolavienne. Proudly created with Wix.com